Le scandale des « brûle graisses »

 

J’ai été stupéfait de trouver sur ma boîte mail professionnelle une publicité pour un produit amaigrissant le PHEN 375. Ce produit est présenté, avec bien entendu une multitude de témoignages, comme susceptible de faire perdre 2 kg par semaine, comme  « coupe faim » et « brûleur de graisses » . On ne le trouve évidemment pas en pharmacie mais on le commande facilement sur un soi-disant « site officiel » au prix de 60 € par mois.
Le nom PHEN : P.H.E.N., m’a interpellé, car la phentermine est connue comme une dangereuse amphétamine, qui était utilisée dans des comprimés amaigrissants interdits de prescription aux Etats Unis, puis en France, après les accidents de décès par hypertension artérielle pulmonaire et par maladies cardiaques provoqués par l’Isoméride.
L’astuce des laboratoires du PHEN est de se servir du même vocable, en indiquant qu’il ne s’agit pas du tout de la dangereuse Phentermine , mais de Phentémine… prétendument inoffensive ! On pense ainsi séduire ceux qui regrettent de ne plus disposer de ce ce produit amaigrissant, tout en rassurant ceux qui pourraient s’inquiéter!
Mais quelle est alors la composition chimique de ce PHEN ?
Il y a 4 composants dans ce produit miracle :
La caféine, en grosse quantité, à la fois excitante du système nerveux et accélérant le cœur : cette tachycardie permanente entraîne une dépense d’énergie, donc une perte de poids ;
La DHEA, hormone mâle faible, susceptible de faire grossir les muscles, donc la masse maigre, avec un danger de virilisation chez les femmes;
La carnitine, dont on sait que certains sportifs ont abusé, également pour faire du muscle aux dépens de la graisse ;
Enfin la diméthyl-pentylamine, assez proche de l’adrénaline, utilisée comme décongestionnant nasal, produit qui accélère aussi le cœur et élève la pression artérielle. Ce produit a été banni dans plusieurs pays, Nouvelle Zélande, Australie et fait l’objet de restrictions de diffusion aux USA après la mort de deux soldats consommateurs.
Comme les coupe faim progressivement, (trop progressivement), retirés des ordonnances et des pharmacies, cette mixture,  est certainement susceptible de faire maigrir, mais ses effets sur le cœur et  le système nerveux sont extrêmement dangereux.
La demande de perte de poids est pratiquement universelle aujourd’hui, et peut-être justifiée, et même encouragée pour réduire les maladies vasculaires, le diabète... les régimes sont coûteux, longs à produire leurs effets, on peut comprendre l’attrait de ces publicités auprès du public.
J’en conviens tout à fait, et nos propositions de régimes équilibrés et d’exercice physique demandent de la patience, de la constance, et certains moyens matériels. Mais il faut lutter contre les marchands d’illusions, car maigrir vite est dangereux en soi, et entraîne le fameux syndrôme yo-yo... Et si les produits utilisés sont des dopants très toxiques, le danger est majeur.
Aujourd’hui, il n’y a heureusement plus de médicaments vendus en pharmacie qui coupent l’appétit et brûlent les graisses, et leur équivalents disponibles sur Internet sont  des poisons, au mieux suivis d’une rapide reprise de poids, et souvent d’effets toxiques dramatiques.
Alors, il n’y a rien à faire ?
Je dirai qu’il ne faut pas combattre un léger surpoids, qui n’a aucune conséquence grave, et aussi que nous mêmes médecins avons autrefois trop popularisé la notion de “poids idéal”, ce qui a surtout profité aux  marchands de prêt à porter, et aux officines des amaigrisseurs...
Ecoutez la chronique du Pr Alain Krivitzky:

[audio: http://prioritesante.blogs.rfi.fr/sites/prioritesante.blogs.rfi.fr/files... dewversion:classic]

 

0 Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).